Le Sîmorgh

Bienvenue, 

La symbolique du nom Le Sîmorgh est représenté par un oiseau dans la mythologie, le Guide intérieur, révélant notre moi profond et le lien indissociable nous unissant au monde.

Le Sîmorgh symbolise l’âme qui préexiste au corps et se retrouve emprisonnée dans la cage du corps matériel. Oubliant peu à peu son état libre originel, sa quête consistera à se souvenir de sa nature première pour parvenir à se libérer des entraves du corps et s’envoler vers le monde spirituel.

L’oiseau est ici la contrepartie céleste du moi terrestre. Il nous invite autant qu’il nous aide à accomplir notre ascension 

Le Sîmorgh est censé rappeler notre existence céleste antérieure. Il est à la fois l’objet de notre quête et celui qui nous rappelle notre exil dans le monde matériel.

Tout cheminement initiatique nécessite l’abandon du plumage (c’est-à-dire l’obligation de se dépouiller des habits de l’égo), celui de toute la création et de l’être profond de l’ensemble des êtres vivants la composant ; chacun devenait alors pour lui un livre ouvert révélant le secret intime de son être, permettant ainsi de déchiffrer tous les symboles et de percer les mystères de la création.

En premier lieu, il importe de devenir un observateur conscient de la Réalité afin de ne plus se laisser distraire par les phénomènes de la route (les illusions du monde sensible transmises par nos sens). Il souligne enfin la nécessité de prendre conscience de la dualité inhérente à notre monde. A ce stade, les contraires s'apprivoisent. Elles sont perçus au même instant, avec la même force. Nous voyons et nous ne voyons pas. C'est à la fois le jour et la nuit, et ce n'est ni le jour, ni la nuit.  

Quand nous regardons le Sîmorgh, nous voyons le Sîmorgh. Et si nous portons notre regard sur nous-mêmes, nous voyons que nous-mêmes sommes le Sîmorgh. Nous formons en réalité qu’un seul être

La connaissance du Sîmorgh permet de découvrir son moi spirituel et donc de se connaître soi-même.

Le Sîmorgh incarne la figure de l’Esprit saint et de l’ange de l’humanité, guide des mondes supérieurs devant guider chaque pèlerin dans sa quête et sa compréhension des hautes vérités spirituelles. Le Sîmorgh est donc ici la Face ou l’interface par laquelle le divin se manifeste à l’homme.

Le Sîmorgh est donc le guide de l’âme, la protégeant dans ce monde tout en visant à lui faire reprendre conscience de son existence céleste antérieure et à l’initier aux hautes connaissances spirituelles. Il permet de remettre l’exil de l’âme en ce monde matériel et de sa "remontée" aux mondes spirituels supérieurs, lui permettant simultanément de découvrir le sens vrai de son être.

L’élévation de la conscience, la conscience que nous avons de nous et aussi des personnes qui nous entourent.

Nous pensons que la vie ou nous-même sont ce que nous faisons, et pensons et que plus je fais, plus je serais heureux, et finalement nous nous apercevons que nous avons beau remplir notre vie : de Maison, Voiture, Enfants, Réussite professionnel etc........... Cela ne nous rend pas heureux, nous perdons l'instant présent.

Revenir à l'instant présent et sortir du schéma de la consommation à outrance, voilà l'idée du vrai bonheur.    

© LE SÎMORGH - 100 chemin de l'aumône vieille, Actiburo 3B 13400 Aubagne
Tél. : +33 (0)4.13.12.52.59 - formation@sophropaca.com
Dobeuliou Création Internet Dobeuliou Création Internet